FR
Reju'vital

Reju'vital; est le seul complément alimentaire sur le marché mondial qui allie la PQQ à ses cofacteurs directs (CoQ10, acide alpha-lipoïque, NADH et astaxanthine) pour multiplier ses effets ultra bénéfiques sur le métabolisme des mitochondries !


Le dysfonctionnement mitochondrial est à la base de la quasi-totalité des maladies chroniques, le vieillissement et la mort cellulaire. Seules des mitochondries en bonne santé et fonctionnelles offrent un débit d’énergie suffisant pour le fonctionnement optimal des différents organes et tissus du corps humain. Le Pyrroloquinoline quinone (PQQ) est une molécule impliquée dans le métabolisme de la mitochondrie (centrales énergétiques des cellules, les mitochondries génèrent de l'énergie qui alimente le fonctionnement du métabolisme). Son implication directe lui confère des actions protectrices du cerveau, du cœur et des muscles contre les maladies dégénératives, et, par conséquent, contre le vieillissement cellulaire. De plus, de nombreux essais cliniques, ont révélé que le PQQ est un puissant stimulant de la mémoire et de la concentration. Des recherches récentes, semblent également indiquer que le PQQ peut prévenir la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson. Reju'vital est le seul complément alimentaire sur le marché mondial qui allie la PQQ à ses cofacteurs directs pour multiplier ses effets ultra bénéfiques sur le métabolisme des mitochondries : - Coenzyme Q10 - Acide alpha-lipoïque - NADH - Astaxanthine L'ajout de la CoQ10 et du NADH offre des avantages synergiques incomparables ! Des études cliniques utilisant des doses de 10 à 20 milligrammes de PQQ ont montré une amélioration du traitement mental et de la mémoire, mais une combinaison avec la coenzyme Q10 s’est avérée stupéfiant. Une étude a révélé que le PQQ combiné au CoQ10 donnait de meilleurs résultats qu'un seul des nutriments. Le nicotinamide adénine dinucléotide réduit (NADH) est la forme bioactive réduite de la vitamine B3. C’est une molécule produite dans la mitochondrie par le cycle de Krebs et contribue avec le coenzyme Q10 à donner des effets synergiques très puissants permettant de décupler l’activité mitochondriale et de réduire le stress oxydatif produits dans les mitochondries. Outre le fait que CoQ10 et le NADH sont de puissants antioxydants, ils favorisent également la recirculation (conversion catalytique) d'autres antioxydants. Ainsi, l’association entre PQQ, le CoQ10 et le NADH permet d’augmenter considérablement l’activité antioxydante dans la cellule. Le CoQ10 et le PQQ sont tous deux liposolubles, il est donc préférable de les prendre pendant les repas contenant de bonnes graisses plutôt qu’à estomac vide. Capacité antioxydante 3 à 4 fois plus puissante ! L’acide alpha-lipoïque et l’astaxanthine sont de puissants antioxydants, ils permettent la régénération des antioxydants non enzymatiques comme la vitamine A, C, E, et le coenzyme Q10. Leurs effets synergiques avec le PQQ permettent de potentialiser son action antioxydante et d’augmenter son recyclage. Une molécule de PQQ est utilisée comme antioxydant plus de 20000 fois avant d’être dégradée. Allié à l’acide alpha-lipoïque et à l’astaxanthine, sa capacité antioxydante est 3 à 4 fois plus puissante ! Reju'vital augmente la densité et le fonctionnement des mitochondries Le PQQ est unique dans sa capacité à améliorer la biogenèse mitochondriale, c’est le seul nutriment connu à ce jour qui permette la création de nouvelles mitochondries saines dans les cellules vieillissantes ! En plus d'améliorer la production d'énergie, le PQQ inverse le processus de vieillissement. Dans une étude menée à l'Université de Californie à Davis, des chercheurs ont donné des suppléments de PQQ à un petit groupe d'hommes et de femmes et testé les effets 76 heures plus tard. À l'aide de tests sanguins et urinaires, ils ont découvert que le PQQ améliorait la fonction mitochondriale et réduisait l'inflammation chronique. Le mécanisme par lequel PQQ réduit l'inflammation, améliore la fonction mitochondriale et stimule la biogenèse mitochondriale est défini par l'activation de l'expression de Nrf2, une hormone biologique qui active les antioxydants intracellulaires tels que la superoxyde dismutase et la catalase. Il a également été démontré que le PQQ augmente l'activité des principaux facteurs transcriptionnels qui permettent l'extension de la vie, ce qui a conduit les chercheurs à suggérer que le PQQ pourrait jouer un nouveau rôle dans la longévité. En effet, il module de nombreuses voies de signalisation, dont la voie mTOR, qui joue un rôle dans le vieillissement et le cancer, aide à réparer l'ADN, et, par conséquent augmente la durée de vie des cellules. De plus, le PQQ améliore le NADH, qui est converti en NAD+ lorsque les aliments sont décomposés en énergie. Lorsque les dommages de l'ADN sont restaurés, le NAD+ est consommé. Cependant, si l'approvisionnement est épuisé, le processus ne peut continuer, ce qui est probablement la principale cause de la plupart des maladies que nous observons dans le monde moderne. La dose efficace a été estimée à 0,3 mg de PQQ par kilogramme de poids corporel (soit, 20 mg PQQ pour une personne pesant 70 kg). Protection des cellules cérébrales La capacité du PQQ à protéger les cellules cérébrales et leur ADN contre les dommages suggère également qu'il peut être un outil puissant pour prévenir les maladies neurodégénératives. L'ADN mitochondrial est sujet aux dommages causés par les radicaux libres et les molécules prooxydantes. Les radicaux libres sont un artefact inévitable de la conversion des substrats énergétiques des aliments en carburant cellulaire par les mitochondries. Il a été démontré que le PQQ protège contre ce type de dommage. De plus, il active les mécanismes intégrés de récupération et de réplication mitochondriales. Dans le cerveau, en résultent une amélioration globale de la fonction neurologique, y compris la cognition, l'apprentissage et la mémoire, ainsi que la réduction du risque de maladies neurodégénératives. De nombreuses études ont montré que le PQQ protège et améliore la survie des neurones en stimulant la synthèse du facteur de croissance nerveuse (NGF) dans certaines cellules gliales situées dans le système nerveux central. Il a également été démontré qu'il améliore la fonction des cellules cérébrales endommagées par les amyloïdes bêta (caractéristique de la maladie d'Alzheimer) et empêche la formation de protéines alpha-synucléine associées à la maladie de Parkinson. Selon une étude réalisée en 2012, le PQQ pourrait même aider à prévenir la mort des cellules nerveuses en cas de lésion cérébrale traumatique. Selon les auteurs de cette étude, « le PQQ peut jouer un rôle important dans la guérison d'un traumatisme crânien ». PQQ - un puissant antioxydant et activateur du système immunitaire Une autre raison pour laquelle le PQQ est si bénéfique est due à sa puissante activité antioxydante. Il est capable de subir plus de 20 000 conversions catalytiques dans lesquelles l'antioxydant neutralise le radical libre. En d'autres termes, le PQQ est un antioxydant étonnamment efficace. En comparaison, la vitamine C ne peut subir que 4 conversions catalytiques avant d'être épuisée. En tant qu’antioxydant, le PQQ est donc 5000 fois plus performant que la vitamine C. Des études cliniques ont montré, à des doses de 0,2 à 0,3 mg par kg, que le PQQ réduisait le niveau de biomarqueurs inflammatoires de la protéine C réactive (CRP) et de l'interleukine-6 (IL-6)​. Le PQQ soutient également le système immunitaire et sa carence est associée à un dysfonctionnement immunitaire. Dans une étude récente, l'ajout de PQQ a augmenté la sensibilité des cellules B et T (globules blancs qui jouent un rôle central dans la réponse immunitaire) aux mitogènes (protéines qui provoquent la division cellulaire ou la mitose). PQQ active l'interrupteur métabolique principal AMPK La liste des utilisations potentielles du PQQ est extrêmement longue, car ses effets métaboliques vont bien au-delà de l'amélioration de la fonction mitochondriale. Par exemple, il aide à activer la protéine kinase, activée par l'adénosine-monophosphate (AMPK), qui est une cible moléculaire importante pour la santé métabolique. En effet, l’AMPK est une enzyme appelée « interrupteur métabolique principal » car elle joue un rôle crucial dans la régulation du métabolisme. Comme indiqué dans la revue Natural Medicine : « L'AMPK provoque une cascade d'événements au sein des cellules impliquées dans le maintien de l'homéostasie énergétique… L'AMPK régule de nombreuses activités biologiques qui normalisent les déséquilibres lipidiques, énergétiques et du glucose ». Le syndrome métabolique survient lorsque ces voies, régulées par l’AMPK, sont désactivées. Conséquences : hyperglycémie, diabète, troubles du métabolisme lipidique et déséquilibre énergétique. L'AMPK aide à coordonner la réponse à ces facteurs de stress en déplaçant l'énergie vers la réparation cellulaire, en maintenant ou en revenant à l'homéostasie et en augmentant les chances de survie. La liste des bienfaits du PQQ pour la santé est assez longue. Bien qu'il se trouve dans des aliments tels que le natto, le persil, le poivron vert, les épinards, la papaye, le kiwi et le thé vert, les doses obtenues de l’alimentation sont largement insuffisantes et ne permettent pas d’atteindre les dosages présentant un intérêt fonctionnel et les effets bénéfiques liés. Reju'vital, des laboratoires ESE Group, est le seul produit sur le marché mondial qui comporte les 4 cofacteurs directs de la PQQ identifiés dans la littérature scientifique comme nécessaires à son métabolisme ! Aux dosages minutieusement étudiés pour un effet optimal !


Dosage recommandé

2 gélules par jour durant les repas contenant de bonnes graisses ou comme conseillé par votre professionnel de la santé.


Contre-indications

Ce complément alimentaire devrait être consommé par des adultes uniquement, à l'exclusion des femmes enceintes et allaitantes.


Garanti sans

• Sans gluten • Sans lactose • Sans conservateur • Sans colorant


Précautions d'emploi

Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée ni à un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.


A conserver à l'abri de la lumière, au sec et à une température comprise entre 15 et 25°C.


Composition

Composition pour 2 gélules : Acide-R-alpha lipoïque 300 mg Haematococcus pluvialis 120 mg dont 5% d'astaxanthine Co-enzyme Q10 (ubiquinone) 100 mg Pyrroloquinoline-quinone (PQQ) 20 mg NADH 20mg


Excipients

Aucun


Ingrédients

Acide-R-alpha lipoïque, gélule : pullulane, Haemotococcus pluvialis (5% d'astaxanthine), coenzyme Q10, sel disodique de pyrroquinoléine-quinone (PQQ), nicotinamide adénine dinucléotide (NADH).


Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs